Vos devis de mutuelles en 2 clics

QUE COUVRE UNE MUTUELLE FAMILIALE ?

Une mutuelle familiale couvre de nombreux soins de santé des plus basiques aux plus élevés.

La totalité des mutuelles familiales remboursent bien les visites chez le pédiatre, le médecin généraliste et spécialiste. Ainsi que les médicaments, les soins dentaires (caries, détartrage), les actes de biologie médicale et l’hospitalisation mais sans forcément prendre en charge le forfait hospitalier. Certaines mutuelles de base vont aussi couvrir une partie du coût de vos lunettes et de vos implants dentaires. Mais ce sera nettement insuffisant si vous ou vos enfants avez besoin d’équipements optiques ou de prothèses dentaires hors soins courants.

Les garanties complémentaires

Les garanties complémentaires sont présentes dans les mutuelles familiales de niveau médian ou haut de gamme :

  • La prise en charge des dépassements d’honoraires chez le médecin.
  • Le remboursement du forfait hospitalier et du lit accompagnant si vos enfants sont encore jeunes et ont besoin de votre présence à leurs côtés.
  • La couverture des lunettes - à verres simples et progressifs - et des implants dentaires, quel que soit leur coût. A noter que - dès le 1er janvier 2020 - tous les contrats de mutuelle responsable, quel que soit leur niveau devront vous offrir un reste à charge zéro pour vos équipements optiques, certaines prothèses dentaires et les appareillages auditifs qui peuvent s’avérer nécessaires si vous ou vos enfants présentez une déficience de l’ouïe. Même si la Sécurité Sociale prend plutôt bien en charge ces équipements pour les moins de 20 ans et les déficients auditifs et visuels à raison de 840 euros par oreille.
  • Les traitements d’orthodontie - visites médicales et contention - pour les enfants jusqu’à 16 ans. A noter que ce type de traitement est souvent envisagé dès 7 ans. N’attendez donc pas que vos enfants aient atteint cet âge pour anticiper, surtout si votre dentiste vous a indiqué que la dentition de votre enfant pouvait potentiellement nécessiter une prise en charge orthodontique.
  • Les cures thermales sur orientation thérapeutique, notamment pour les pathologies gynécologiques, les problèmes dermatologiques ou les troubles du développement chez l’enfant. Comme les infections ORL récidivantes, les pathologies ostéo-articulaires, l’anorexie, l’instabilité psychomotrice ou l’énurésie.
  • La prise en charge des soins et examens liés à la grossesse et l’octroi d’une prime maternité.

Les services d’assistance

Les services d’assistance des mutuelles sont très utiles pour les familles avec enfants. Elles vous permettent de bénéficier des compétences d’une aide à domicile si vous êtes immobilisé suite à une hospitalisation : garde d’enfants, courses, ménage… Si votre enfant souffre d’une maladie de longue durée ou qu’il doit rester à la maison, votre complémentaire santé envoie un enseignant chez vous pour que sa scolarité se poursuive sans trop de difficultés.

QUELLE DIFFÉRENCE ENTRE MUTUELLE FAMILIALE ET INDIVIDUELLE ?

Une mutuelle individuelle ne couvre qu’une seule personne. Une mutuelle familiale rembourse les dépenses de santé d’un couple ou d’une famille quelle que soit sa composition. Si vous vivez dans un foyer constitué de plusieurs personnes il est souvent plus avantageux de souscrire une seule mutuelle pour tout le monde. A part si chacun des conjoints a vraiment des besoins différents.

La mutuelle familiale permet de profiter de tarifs dégressifs suivant le nombre de personnes rattachées au contrat.

Par exemple si vous n’avez aucun besoin et que votre compagne ou compagnon porte des lunettes ou projette de se faire poser des prothèses dentaires, vous avez tout intérêt à prendre chacun votre couverture. Pour vous une complémentaire santé de base. Pour elle ou pour lui, une couverture médiane ou haut de gamme. Si vous avez des enfants, rattachez-les à la mutuelle la plus en accord avec les soins liés à l’enfance : visites chez le pédiatre, vaccins, orthodontie...

COMMENT CHOISIR SA MUTUELLE FAMILIALE ?

Les garanties de mutuelle conseillées pour une famille

Les garanties de mutuelle conseillées pour votre famille peuvent différer du tout au tout selon les besoins de chaque foyer. Ceci étant dit, certaines garanties sont indispensables pour bien couvrir tous les membres de votre foyer :

  • Les visites chez le médecin : pédiatre, généraliste ou spécialiste. Si vous habitez en ville ou que l’un des membres du foyer doit se rendre régulièrement chez un spécialiste, optez pour une formule qui prévoit le remboursement des dépassements d’honoraires. Pour cela il faut que la mutuelle souscrite affiche une prise en charge supérieure à 100% du tarif de base de la Sécurité Sociale : par exemple 120, 150, 200 voire 300%.
  • Si vous consultez régulièrement des praticiens de médecine douce, il peut être intéressant de souscrire une complémentaire santé qui les rembourse. En général votre assureur vous alloue une somme qui s’entend par séance, par bénéficiaire et par an. Le nombre de séances annuel est souvent limité.
  • Les médicaments. Il peut être intéressant de choisir un contrat qui prend aussi en charge la pharmacie non remboursée par la Sécurité Sociale. Cela peut être intéressant si vous prenez régulièrement des remèdes homéopathiques, une contraception non prise en charge...
  • Concernant l’hospitalisation, si vous avez des enfants l’option lit accompagnant constitue une garantie indispensable. Le remboursement du forfait hospitalier s’avère également un atout, d’autant plus s’il s’agit de la prise en charge des frais réels.
  • Pour le dentaire tout est fonction de vos besoins. Si une garantie prenant en compte les soins dentaires est cruciale, il n’est pas forcément nécessaire de souscrire une mutuelle dentaire très couvrante. A part si vous avez des dents en mauvais état et que des actes d’implantologie s’imposent.
  • Pour les lunettes, là aussi tout dépend de vos besoins. Prévoyez tout de même une couverture de base même si aucun des membres du foyer ne présente de problèmes optiques. En effet, il peut arriver, qu’au moment où ils commencent à apprendre à lire, certains enfants aient des soucis de vue. Une paire de lunettes à verres simples ou progressifs va donc être nécessaire. La morphologie du visage et la vision des enfants en pleine croissance pouvant varier plusieurs fois sur une année, il est conseillé de souscrire une mutuelle qui va prendre en charge un équipement tous les six mois.
  • Concernant les aides auditives et les cures thermales, ces deux dernières garanties s’avèrent vraiment optionnelles. A part si l’un des membres du foyer a des problèmes d’audition nécessitant un appareillage ou souffre d’une pathologie pouvant être soulagée par une cure thermale sur orientation thérapeutique.

Les éléments à contrôler avant de souscrire

Avant de souscrire votre mutuelle familiale, veillez à vérifier les éléments suivants :

  • Les délais de carence qui constituent le laps de temps pendant lequel votre mutuelle ne vous rembourse pas. Cela concerne les garanties donnant lieu à une prise en charge élevée, tels que les prothèses dentaires, aides auditives ou lunettes. Cette durée peut généralement courir entre trois mois et un an à compter de la date de signature de votre contrat. Vous pouvez tout à fait trouver des complémentaires santé sans délai de carence. Elles sont juste un peu plus onéreuses.
  • Les plafonds de remboursement qui s’appliquent là aussi aux garanties coûteuses. Ces plafonds concernent surtout le dentaire, l’optique et les équipements auditifs.
  • Le nombre de fois où vous pouvez utiliser la garantie. Par exemple la plupart des mutuelles vont limiter le nombre de séances annuelles de médecine douce qu’elles remboursent. De la même façon, le financement d’une paire de lunettes est généralement limité à une fois tous les deux ans, à part pour les enfants de moins de 16 ans et si vous subissez une évolution de votre vue.

Les prestations dédiées à la grossesse

Qui dit famille dit grossesse et les mutuelles santé familiales prennent bien en compte ce type d’événement. Elles peuvent proposer les prestations suivantes :

  • Le remboursement des frais liés aux deux première échographies. Ainsi que les médicaments et les soins hors grossesse avant le 6e mois.
  • Des examens complémentaires comme une amniocentèse.
  • Les frais de confort si vous souhaitez une chambre particulière et/ou un lit accompagnant pour votre conjoint au moment de l’accouchement.
  • Une prime de naissance qui s’élève souvent à quelques centaines d’euros. Elle est cumulable avec celle de la CAF.

La mutuelle familiale coûte-t-elle plus cher si l’on a beaucoup d’enfants ?

La mutuelle familiale ne coûte pas forcément plus cher pour les grandes fratries. Les mutuelles pratiquent trois politiques tarifaires distinctes :

  1. Plus il y a de membres de votre foyer inscrit sur votre contrat plus le chiffre augmente, que l’ayant-droit soit un adulte ou un enfant. Ce type de complémentaire n’est pas avantageux pour les familles.
  2. Le tarif est le même quel que soit le nombre d’enfants assurés. Cette formule est toute indiquée que vous ayez un, deux, trois enfants ou plus.
  3. Chaque membre du foyer compte dans le calcul de la cotisation et ce jusqu’à la naissance de votre troisième enfant. A partir de là, la couverture du troisième membre de la fratrie et de tous ceux qui suivront est gratuite. Ce système est particulièrement intéressant pour les familles nombreuses.

Jusqu’à quel âge un enfant est-il couvert par la mutuelle familiale ?

Tout dépend des mutuelles. Certaines acceptent vos jeunes adultes jusqu’à leur 25e anniversaire, à condition qu’ils soient étudiants et /ou entièrement à votre charge. D’autres arrêtent la couverture de vos enfants à partir de 20 ou 21 ans. Charge à eux de souscrire leur propre mutuelle : d’entreprise s’ils sont salariés, étudiante s’ils suivent des études supérieures ou individuelle dans les autres cas.

LA MUTUELLE D’ENTREPRISE PEUT-ELLE ÊTRE UNE MUTUELLE FAMILIALE ?

La mutuelle d’entreprise peut tout à fait constituer une mutuelle familiale. Vous pouvez ainsi ajouter votre conjoint et/ou vos enfants en tant qu’ayant-droits de cette complémentaire santé de groupe. Dont le niveau de garanties est souvent très avantageux. Ceci dit, vous devrez sans doute vous acquitter d’une cotisation complémentaire, puisque votre employeur ne possède que la seule obligation de financer à 50% votre couverture. Mais pas forcément celle de vos ayant-droits.

COMMENT FAIRE BAISSER LE PRIX DE SA MUTUELLE FAMILIALE ?

Il existe plusieurs moyens d’avoir une mutuelle familiale pas chère.

Payez annuellement votre cotisation.

Le paiement de votre cotisation en une seule fois permet une réduction significative u prix de votre mutuelle famille.

Utilisez les promotions.

Les promotions avec des mois offerts, offrent une baisse du prix final de votre mutuelle pour la famille sans baisser le niveau de remboursement.

Sélectionnez des mutuelles familiales en ligne.

Les offres 100 % digitale permettent une réduction des coûts de fonctionnement pour l’assureur et il peut donc proposer des prestations à moindre coût.

Regroupez vos contrats.

Regroupez votre contrat de mutuelle familiale avec l’assurance habitation et/ou auto.

Ajustez les franchises.

Augmenter les franchises pour baisser le prix de la cotisation est une solution utile en cas de faible utilisation votre mutuelle familiale.

Privilégiez les assureurs avec un réseau de soins.

Les mutuelles avec un réseau de soins permettent une diminution réelle des coûts de santé suivant vos besoins, et ceux de la famille.

La complémentaire santé solidaire : une aide au financement

La complémentaire santé solidaire - qui remplace au 1er novembre 2019 la CMU-C et l’ACS - vous propose une mutuelle gratuite ou à moindre coût (moins de 1 euro par jour). Pour y avoir droit, nous ne devez pas dépasser un certain plafond de revenus :

  • Ainsi vous aurez droit à une mutuelle gratuite si vos revenus sont inférieurs à 13 112 euros par an et que vous avez un enfant. Si vous avez deux enfants, le plafond s’élève à 18 797 euros.
  • Vous devrez verser une petite participation financière si vous percevez annuellement entre 16 112 et 21 751 euros et que vous avez un enfant. Si vous en avez deux les revenus pris en compte sont compris entre 18 797 et 25 376 euros. Si vous avez entre 30 et 49 ans vous devrez vous acquitter d’une somme de 14 euros par mois pour que toute votre famille soit couverte.

Ne garder que les garanties utiles

Vos enfants grandissent ? Vous vous séparez et restez seul(e) avec vos enfants ? Vos enfants quittent la maison et seuls deux membres du foyer figurent sur le contrat de votre mutuelle ? Autant de situations qui peuvent vous amener à reconsidérer vos garanties. Vous pourrez faire des économies en optant pour une formule plus légère. Et supprimer les éléments inutiles de votre couverture : orthodontie, prise en charge de la grossesse...